Éditions Fradet

 

Reims ville de paix  

Reims, ville de paix
Jacques Deffunt


Commandez
Reims, ville
de paix
en ligne :
amazon.fr

fnac.com
7ici
ou
auprès de l'éditeur


«En effet, je pense
que les gens veulent
tellement la paix
qu’un de ces jours
les gouvernements feront
mieux de s’enlever
de leur chemin
et de la leur donner.»
Général Dwight D.
Eisenhower, 1959.

 

 

Reims, ville de paix

Jacques Deffunt

Broché. 15 x 21 cm à l'italienne. 64 pages. Nombreuses illustrations. 2006.

ISBN 978-2-909952-14-7 - 10 €


Jacques Deffunt avait douze ans quand, pendant la Seconde Guerre mondiale, son père, profondément marqué par ses quatre années passées dans les tranchées en 14-18, s'était engagé dans la Résistance. Arrêté, déporté, Marcel Deffunt terminera ses jours à Oranienburg en 1945. Plus tard, son fils Jacques ne cessera de dénoncer la guerre – toute guerre – au sein notamment du Mouvement de la paix créé en 1949 et de l'Appel des cent pour la paix à partir de 1982. Depuis 1997, prenant en compte l'aspiration à la paix que reflètent à Reims tant de monuments, de rues, de places, certains musées également, ces deux associations organisent de concert, au plan local, un circuit à l'occasion des Journées du patrimoine : ce sont Les chemins de la paix qui connaissent toujours le même succès, sillonnant la ville, allant de la place du Forum au square de la Gestapo en passant par le monument aux Infirmières, la bibliothèque Carnegie, la cathédrale, la place Royale, la porte Mars, le monument aux morts, les arbres de la rue Goulin, le musée de la Reddition, le monument à la Résistance, etc. Reims ville de paix participe de la même démarche.